Portraits de diplômés : journalisme et communication

Les études de philosophie conduisent à des emplois et des secteurs professionnels très divers. Ces portraits de diplômés en sont la preuve.

  1. Le journalisme
  2. La communication

Le journalisme

Marine LEBRETON, Journaliste au Huffington Post.
 

L'UFR de philosophie : Quel a été votre parcours?

Marine Lebreton :
J'ai suivi une Hypokhâgne B/L, puis L2, L3, M1, M2 de philosophie à l’université de Rennes 1 (M1 à Cork en Irlande sous le programme Erasmus).
Ensuite, une quatrième année à l’IEP de Rennes (tronc commun) et enfin une cinquième année spécialisée en Master JRE (Journalisme, Reportage et Enquête), de 2011 à 2013

L'UFR de Philosophie : Que retenez-vous de vos études de philosophie ?

Marine Lebreton :

  • Globalement, je crois avoir appris à argumenter, à développer une pensée critique. Elles m’ont certainement apporté une plus grande ouverture d’esprit et permis de développer ma culture générale. J’ai l’impression qu’elles m’ont permis d’avoir un regard plus lucide sur le monde dans lequel nous vivons.
  • Des cours, j’ai encore très clairement en tête : tous ceux de philosophie politique (justice pénale, guerre et paix, races et racisme), morale, analytique (liberté, responsabilité, intentions). Dans ma vie de tous les jours, je repense encore souvent à quelques auteurs étudiés en histoire de la philosophie, Spinoza, Kant et Hume notamment.
  • Je retiens évidemment ces deux années de master très particulières, celle de mon Master 1 en Irlande qui m’a réellement ouvert sur le monde et celle de Master 2 qui était très intense avec la rédaction du mémoire et tous les regrets qui vont avec. En effet, l’année passe trop vite et aujourd’hui encore je me dis que j’aurais dû m’investir bien plus dans ce travail.

 
L'UFR de Philosophie: Pouvez-vous dire ce que vos études de philosophie vous ont apporté à la formation que vous avez suivie ensuite ?

Marine Lebreton :

  • Une grande capacité de travail, de lecture, d’analyse et de synthèse.
  • Un autre regard sur l’actualité, plus distant.
  • Une formation différente par rapport à tous les étudiants qui sortent des écoles de journalisme, qui a intrigué mes maîtres de stage – je pense clairement que c’est grâce à cette spécificité que j’en suis où j’en suis aujourd’hui.

 
L'UFR de philosophie : Voudriez-vous dire quelque chose que vous n’avez pas dit dans les questions précédentes ?

Marine Lebreton :

Sans vouloir décourager ceux qui étudient actuellement la philosophie, j’ai trouvé que c’était extrêmement difficile de songer à se réorienter après le M2, en particulier parce qu'on est en plein dans la rédaction de son mémoire. Aussi, j'ai eu peur de ne pas réussir en philosophie. Il est clair que faire un doctorat sans avoir l’agrégation ne mène pas à grand-chose ; et tenter l’agrégation trois, quatre fois, et peut-être pour rien, fait très peur. Pourtant, je crois que c’est ce que j’aurais aimé faire.

Quoi qu'il en soit, ces 4 années en philosophie ont été de très loin les plus enrichissantes et les plus stimulantes de ma vie d’étudiante.

 

Julien LEMAIGNEN, journaliste et éditeur print et web pour les services culture et débats.

L'UFR de philosophie: Quel a été votre parcours?

Julien Lemaignen
J'ai fait de la L1 à L3 en philosophie, M1 philosophie-gestion, M2 recherche. Enfin un  M2 journalisme à Strasbourg.

L'UFR de Philosophie: Que retenez-vous de vos études de philosophie?

Julien Lemaignen:
Beaucoup d’ouverture intellectuelle et spirituelle. J'en retiens aussi un goût pour la contemplation/médiation/réflexion qui durera longtemps, je l'espère.
 
L'UFR de Philosophie: Quel est l’apport de la philosophie à la formation ensuite suivie?

Julien Lemaignen:

  • Une grande sensibilité au sens des mots, à la nature des idées et à la construction d’un discours.
  • Le sens de la synthèse respectueuse et de l’analyse compréhensible.
  • La capacité à décider que tels articles vont ensemble, qu'un tel doit être coupé, que tel autre aurait mérité un traitement différent.
  • Tout cela vient en grande partie des études de philosophie et d'études critiques. Plus généralement et abstraitement, des notions sur les critères de la vérité ou de la "justesse" d'un discours, qui sont essentielles dans le traitement des informations.

La communication

Sylvain DEFAIX, directeur graphiste dans une agence de communication.


Sylvain Deffaix


Parcours : 1 an Hypokhâgne, L2 L3 philosophie, Ecole d’arts appliqués, filière design graphic.
 
L'UFR de Philosophie : Que retenez-vous de la philosophie ? :
Sylvain Defaix : « Des cours riches et passionnants, un niveau que je trouvais élevé et motivant. »
 
L'UFR de Philosophie : Quel est l’apport de la philosophie à la formation ensuite suivie ?
Sylvain Defaix : « Les études de philosophie m’ont aidé parfois à prendre un peu de hauteur sur mes réalisations, à apporter des références différentes qui sont toujours un plus dans mon métier. »