Portraits de diplômés : administration publique

Les études de philosophie conduisent à des emplois et des secteurs professionnels très divers. Ces portraits de diplômés en sont la preuve.

  1. Cyrille Gardan, greffier en chef de tribunal administratif
  2. Xavier F., inspecteur de l’action sanitaire et sociale

Cyrille Gardan, greffier en chef de tribunal administratif

L’UFR de Philosophie : Quand avez-vous mené des études de philosophie à l’université ?
 
Cyrille Gardan : j’ai étudié la philosophie à l’université de Rennes 1 de septembre 1993 à février 1998.

 L’UFR : Qu’est-ce qui vous a amené à faire ce choix ?  
 
Cyrille Gardan : Par goût pour cette matière que j’avais découverte au lycée et qui me paraissait à la fois intéressante et facile, du moins pour moi. A l’Université, j’ai continué de trouver la philosophie intéressante, bien plus encore qu’au lycée, mais elle m’a semblé aussi plus difficile, voire beaucoup plus difficile.

L’UFR : Quel a été votre parcours de philosophie ?
 
Cyrille Gardan : j’ai effectué un parcours de la 1ère année de Licence jusqu’au Master 2. Puis, j’ai préparé le concours de l’agrégation externe de philosophie pendant quelques mois l’année suivante, au sein de l’UFR de Philosophie de Rennes 1. Ayant échoué, j’ai décidé de préparer d'autres concours de la fonction publique de rang A.

 L’UFR : Avez-vous fait une autre formation après la philosophie ? 
 
Cyrille Gardan : Après mon Master 2 de philosophie, je me suis inscrit directement en 3ème  année de Licence d’administration publique à  l’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) de l’Université de Rennes 1.  Je pouvais y avoir accès car j’avais déjà validé deux premières années de Licence lors de mon cursus de philosophie. Par ailleurs, ma formation de philosophe m’a permis de réussir sans difficulté les épreuves d’admission (QCM de culture générale, résumé de texte) de la licence 3 de l’IPAG.

J’ai obtenu la licence d’administration, et j’ai ensuite passé quelques concours de la fonction publique. J’ai d’abord été reçu au concours d’attaché du ministère de l’intérieur (2000), puis à l’examen professionnel d’attaché principal (2007).

Je connais deux autres étudiants de ma promotion qui ont également fait un IPAG à la suite de leur master de philosophie, et qui ont intégré la fonction publique d’Etat par la suite (catégorie A pour l’une et catégorie B pour l’autre)
 
L’UFR : Quelle(s) profession(s) avez-vous exercée(s) depuis ?
 
Cyrille Gardan : J’ai travaillé à la préfecture de la Vendée comme chef du bureau de la logistique (2 ans), puis comme chef du bureau du cabinet du Préfet (6 ans). Depuis juin 2009, je suis le greffier en chef du tribunal administratif de Nantes.
 
L’UFR : Pouvez-vous nous dire, rétrospectivement, ce que vos études de philosophie vous ont apporté, notamment dans votre profession ?
 
Beaucoup plus que de quoi remplir l’espace qui m'est donné ici pour répondre ! En vrac et sans être exhaustif : des rencontres passionnantes avec des auteurs, des professeurs et surtout d’autres étudiant(e)s ; l’intérêt et la richesse de la confrontation des idées ; le plaisir de la réflexion ; le goût de la rigueur ; peu voire aucune certitude et pourtant beaucoup de réponses possibles ; une ouverture d’esprit et une curiosité entretenue ; l’envie d’être utile et de servir autrui. Tant pour la formation suivie ultérieurement que pour les fonctions que j'ai exercées par la suite, la philosophie m’a aidé à prendre conscience de l’intérêt de démultiplier les approches d’un problème pour mieux en appréhender la complexité.
 

Xavier F., inspecteur de l’action sanitaire et sociale

L'UFR de philosophie : Quand avez-vous été étudiant à l’université en philosophie ?

Xavier F. : J'ai étudié à l'UFR de philosophie de Rennes, de 2005 à 2009 (ndlr : compte tenu de ses responsabilités actuelles et des informations relatives à la vie privée contenues dans ce questionnaire, Xavier F. souhaite que son nom ne soit pas divulgué). 
 

L'UFR : Quel a été votre parcours ?
 

Xavier F. : j'ai intégré l'UFR de philosophie en 3ème année de Licence. En Master 1, j'ai effectué un séjour d'un an à l'étranger, dans le cadre du programme Erasmus. J'ai ensuite préparé pendant deux ans les concours du Capes et de l'Agrégation de philosophie.
  
L'UFR : Quel est votre travail aujourd’hui ?

Xavier F. : Je suis inspecteur de l’action sanitaire et sociale.
 
L'UFR : Avez-vous fait une autre formation après la philosophie ? 
 
Xavier F. : Je suis entré sur dossier à l’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) de l'Université de Rennes 1, durant l’année 2009-2010. J'y ai obtenu une licence d’administration publique. Après avoir passé en 2010 divers concours de la fonction publique de catégorie A, je suis entré à l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) de Rennes, où j'ai effectué une formation de 18 mois au métier d’inspecteur de l’action sanitaire et sociale.
 
L'UFR : Que retenez-vous de vos études de philosophie et que vous ont-elles appporté ?
 
Xavier F. : Beaucoup trop de choses pour pouvoir les rappeler ici. Mais je retiendrai surtout le plaisir de penser et l'incitation à la curiosité intellectuelle. Mes études de philosophie m'ont procuré un sens de l’analyse et de la synthèse, la capacité à appréhender les éléments de contexte d’une situation, la capacité à rédiger, et, enfin, plus superficiellement mais non moins utilement, la capacité à paraître intelligent ou savant (très utile dans des dissertations de culture générale pour d’autres concours !).