Les compétences acquises en licence de philosophie

La licence de philosophie de l'université de Rennes 1 permet d'acquérir un vaste panel de compétences, afin de faciliter l'insertion professionnelle ou la poursuite de ses étudiants.

  1. Les objectifs
  2. La maîtrise d'un savoir proprement philosophique
  3. La maîtrise d'un savoir hors de la philosophie
  4. Culture générale
  5. Maîtrise rédactionnelle et orale
  6. Compétences linguistiques
  7. Recherche documentaire, analyse de l'information

Les objectifs

La licence de philosophie entend développer chez les étudiants :

  1. leur capacité à poser des problèmes, de façon personnelle et argumentée, sur l’ensemble des domaines de l’existence humaine et de ses rapports à son environnement physique, culturel et social
  2. leur faculté à mobiliser et exprimer clairement des argumentations rationnelles susceptibles d’étayer des thèses répondant à ces problèmes, d’en explorer les prémisses, les enjeux et les conséquences
  3. leur esprit critique afin de ne pas se satisfaire sur ces questions de solutions toute faites et non interrogées et leur capacité à développer une pensée personnelle
  4. une culture philosophique et générale capable de nourrir, d’informer et d’approfondir cette pensée personnelle

La formation se soucie également de fournir aux étudiants des outils indispensables à leur future insertion professionnelle grâce aux modules de professionnalisation et d’orientation dispensés par l’université de Rennes 1 et intégrés au cursus.

La maîtrise d'un savoir proprement philosophique

Elle propose pour cela un cursus permettant d’acquérir un savoir proprement philosophique, par la maîtrise d’un corpus fondamental de doctrines, de concepts, de méthodes et de traditions philosophiques touchant tous les domaines de la discipline : philosophie générale, philosophie de la connaissance, philosophie des sciences et épistémologie, philosophie morale, philosophie politique, philosophie sociale, philosophie de l’esprit, philosophie du langage, métaphysique, logique, esthétique et philosophie de l’art.

Elle associe à un enseignement orienté sur les tendances et les résultats les plus récents de la recherche philosophique une solide formation en histoire de la philosophie, depuis la philosophie antique jusqu’à la philosophie contemporaine, afin d’acquérir une indispensable culture philosophique, la connaissance des auteurs les plus importants de cette histoire, et développer chez les étudiant(e)s leur capacité à saisir l’historicité des problèmes auxquels ils se confrontent.

La maîtrise d'un savoir hors de la philosophie

Avec les mineurs qui composent désormais les études de philosophie, l'étudiant se voit proposer une formation dans une des disciplines suivantes: sociologie, lettres, ou sciences politiques. Cet enseignement est composé de deux unités d'enseignement à chaque semestre et sur les trois années de la licence. Le but de cette formation de mineure est d'offrir une double compétence permettant éventuellement une réorientation plus facile vers des études de sociologie, de lettres ou de sciences politiques. Elle permet en outre d'obtenir une Licence de philosophie avec une mention Sociologie, Lettres ou Sciences politiques. Néanmoins, l'étudiant qui ne souhaite pas choisir une mineure particulière pourra choisir deux unités d'enseignement par semestre dans un panel de cours enseigné en Sociologie, Lettres ou Sciences politiques, mais aussi au-delà.

 

Culture générale

A cette compétence disciplinaire s’ajoute également l’acquisition d’une culture générale débordant largement le cadre philosophique, et touchant aussi bien les sciences humaines (histoire, sociologie, science politique, psychologie et psychanalyse, anthropologie, sciences du langage…), les sciences formelles et expérimentales (par l’enseignement d’épistémologie et de philosophie des sciences), l’esthétique et les arts (à la fois par les cours d’esthétique et de philosophie de l’art, mais aussi par la façon dont ils peuvent être mobilisés dans les autres cours), l’éthique appliquée (bioéthique, éthique environnementale…) ou le droit.

L’UFR de philosophie veille tout particulièrement à cette ouverture vers les autres disciplines, notamment grâce aux UE « Découverte » en première année (enseignées essentiellement à Rennes 2) et aux UE de « Professionnalisation » en deuxième et troisième année (avec une offre en droit et science politique).

Maîtrise rédactionnelle et orale

Par la pratique régulière des exercices de la dissertation et du commentaire de textes, mais aussi par l’approfondissement constant des procédures logiques et argumentatives, l’étudiant(e) de licence de philosophie développe progressivement une grande maîtrise rédactionnelle et des capacités d’analyse, de synthèse et d’argumentation qu’il ou elle pourra utiliser et réinvestir dans la suite de son parcours universitaire comme dans sa pratique professionnelle ultérieure, quelle qu’elle soit.

La pratique des exercices et exposés oraux, l’encouragement constant à une participation orale active que garantissent des classes à effectifs limités permettent aux étudiant(e)s de licence d’acquérir progressivement une réelle aisance dans l’expression orale et une maîtrise de la prise de parole en public, qui s’avère un atout inappréciable pour la suite de leur parcours de formation et pour leurs activités professionnelles ultérieures, tout particulièrement dans les métiers de l’enseignement (à tous les niveaux), de la communication, de la culture et de l’administration.

Compétences linguistiques

L’étudiant(e) acquiert également des compétences linguistiques approfondies. Une attention toute particulière est en effet accordée à l’enseignement des langues dans notre UFR. Dès la première année de licence, l’étudiant(e) doit continuer à pratiquer une ou deux langues vivantes de son choix, et il ou elle reçoit une initiation à une ou deux langues anciennes (grec ou latin), indispensable à l’approfondissement de l’étude des philosophies de l’Antiquité et du Moyen-âge. Cet enseignement fondamental se double, dans les années suivantes, de l’étude de textes philosophiques en langue originale (anglais, allemand, grec ou latin) qui permet aux étudiants d’acquérir des compétences approfondies dans l’exercice de la traduction en même temps qu’une maîtrise de l’expression écrite et orale en langue étrangère

Recherche documentaire, analyse de l'information

Les étudiants acquièrent également, au cours de leur formation de licence, la capacité d’exploiter toutes les ressources documentaires disponibles pour la résolution d’un problème, qu’il s’agisse des ressources « papier » ou bien électroniques. Dès la première année, une formation à la recherche documentaire leur est dispensée, dans le but de les familiariser avec les ressources mises à disposition par les bibliothèques, mais aussi avec l’ensemble des outils informatiques, afin de leur apprendre à s’orienter le plus efficacement possible dans la profusion des informations disponibles, à sélectionner les ressources les plus pertinentes et à en maîtriser l’usage.