"Mouvement brownien et réduction inter-théorique", conférence de Vincent Ardourel, Université Panthéon-Sorbonne, IHPST UMR 8590

dans le cadre des Conférences de l'Institut de Physique de Rennes et en lien avec l'UFR de philosophie.
Image

Peut-on retrouver le comportement aléatoire d’une particule dans un fluide à partir d’équations déterministes ?


Le mouvement erratique d’une particule dans un fluide — ou mouvement brownien — est dû aux collisions des molécules du fluide avec cette particule. Ce mouvement est généralement étudié à l’aide d’une équation contenant une force aléatoire qui représente les effets de ces collisions. Dans cette communication, nous examinerons dans quelle mesure on peut retrouver ce comportement aléatoire en décrivant le fluide comme un système déterministe, sans introduire de force indéterministe.
Nous montrerons qu’une telle dérivation existe et nous en analyserons les conséquences épistémologiques, notamment pour la réduction inter-théorique en physique. Nous soutiendrons que cette dérivation ne nous permet pas de défendre directement une position réductionniste, mais exige d’analyser le type de limites mathématiques utilisées dans cette dérivation.