Stéphane Lemaire participe aux 7èmes journées de Métaéthique en visio-conférence dès le 28 septembre

Les 7èmes Journées de métaéthique, initialement programmées au printemps 2020, auront lieu par demi-journée à l’automne 2020. Elles sont reprogrammées en visioconférence en raison des incertitudes actuelles liées à la crise sanitaire du coronavirus.

Le thème central des 7èmes Journées de métaéthique est « L’erreur morale ». La métaéthique a modifié notre interrogation sur l’éthique : elle a fait en sorte que le travail du philosophe éthicien ne consiste plus seulement à édicter des normes et des valeurs, ce qui le mettait dans une situation étrange à l’intérieur du champ philosophique puisque, seul, il constituait l’objet de sa réflexion alors que l’épistémologue ou l’esthéticien interrogent des objets constitués en dehors de son activité. Elle a permis de réintégrer l’éthique dans le champ de la philosophie analytique qui avait commencé par l’exclure au motif que les énoncés éthiques ne sont ni vrais ni faux.
Dans ce cadre, la théorie de l’erreur morale développée par John Mackie (1977) vient semer le doute et un soupçon d’irrationalité sur nos croyances éthiques, et sur les normes et les valeurs qu’elles nous conduisent à affirmer. Tout cela ne serait-il pas, au fond, bien étrange et bien fragile… ? C’est à interroger la rationalité (ou l’étrangeté) de nos positions éthiques que ces journées se consacreront. Pouvons-nous être sûrs, en pratique, de ne pas nous tromper ? L’éthique existe-t-elle comme discours rationnel ?

 

Programme

Lundi 28 septembre de 14 heures à 17 heures :

 

14h : Ouverture des travaux 
14h15-15h15 Filippo Magni, Université de Pavie 
Relativity and Moral Errors. Some reflections from Mackie 
15h15-16h Simon-Pierre Chevarie Cossette, St John's College Oxford, King's College London
Théorie de l’erreur : quelle erreur ?
(Pause)
16h15-17h Stéphane Lemaire, Université de Rennes
Théorie de l'erreur, révision conceptuelle et propriétés normatives
 
Lundi 19 octobre de 14 heures à 17 heures :
 
14h : Accueil des participants 
14h15-15h Pierre Livet, Aix-Marseille Université
L’erreur morale, et l'éthique comme interrogations
15h-15h45 Vincent Boyer,  Sorbonne Université
Théorie de l’erreur morale et fictionnalisme humien
(Pause)
16h-16h45 Charles Côté-Bouchard, King’s College
Théorie de l’erreur, auto-destruction et scepticismes
 
Lundi 09 novembre 2020 de 14 heures à 18 heures :
 
14h : Accueil des participants 
14h15-15h15 Sarah Stroud, Université de Caroline du Nord  
Torts relationnels
15h15-16h Yann Schmitt, Académie de Créteil
Il existe des vérités morales. Une relecture du cognitivisme antiréaliste de Parfit
(Pause)
16h15-17h Maxime Kristanek, Aix-Marseille Université
L’argument de l’étrangeté présuppose-t-il le scientisme ontologique ?
17h-17h45 Cyrille Michon, Université de Nantes
La doctrine du double effet, entre erreur et hypocrisie morales